Une usine entièrement nouvelle de 15 000 pph pour Atria Finlande

Le vice-président Reijo Áijó se réjouit de la mise en place d’un process à haute capacité axé sur les données

Atria Nurmo Factory2022

Atria Finlande a commencé la construction du plus gros investissement de son histoire : une nouvelle usine de transformation de volaille de 15 000 pph à Nurmo, principalement dotée de solutions Marel. Depuis que Marel a installé le process actuel de volaille Nurmo d’Atria il y a une vingtaine d’années, Atria et Marel sont des partenaires à long terme. Reijo Áijó, viceprésident d’Atria, parle du projet d’investissement en installations nouvelles qui devrait être achevé en 2024.

Dans cette usine entièrement nouvelle, le process primaire est assuré par une ligne Marel à grande vitesse d’une capacité de 15 000 pph. La transformation commence par la manipulation des volailles vivantes avec ATLAS et l’anesthésie avec CAS SmoothFlow, suivie par les solutions d’échaudage, de plumage et d’éviscération de Marel. Cela inclut la toute nouvelle éviscéreuse intelligente révolutionnaire Nuova-i, l’une des toutes premières au monde. En ce qui concerne le refroidissement, Atria a opté pour les technologies avancées de refroidissement à l’air de Marel. Il en va de même pour les lignes de découpe et de désossage.

Pourquoi avez-vous décidé de construire une usine entièrement nouvelle, juste à côté de votre usine actuelle ?

« Comme partout ailleurs dans le monde, la consommation de volaille augmente en Finlande. Nous prévoyons que la capacité de notre usine sera remise en question dans les années à venir. En outre, notre ligne Marel actuelle et l’équipement de notre process de transformation de volaille datent de 2003, ils sont donc à la fin de leur cycle de vie, bien qu’ils soient encore en assez bon état grâce à un service et une maintenance appropriés.»

 

Nous voulons prendre des mesures axées sur les données et contrôler l’ensemble du process.

Reijo Aijo

Reijo Áijó
Vice-president of Atria

Atria Products

Qui sont vos clients ?

« Nos clients opèrent sur les marchés finlandais de la vente au détail et de la restauration, l’exportation ne représente donc pas une part importante de nos ventes. C’est pourquoi la réaction à l’augmentation de la consommation intérieure de volaille est la principale raison de la construction de cette usine entièrement nouvelle. Mais bien sûr, une fois que notre usine de transformation de 15 000 pph sera opérationnelle, nous aurons plus de possibilités pour l’expansion de nos plans d’exportation. »

Quels sont vos principaux produits finis ?

« En Finlande, le filet frais est l’article principal et je suis sûr que cela ne changera pas. Le filet naturel entier en lui-même n’est pas un article important, mais lorsqu’il a été découpé en tranches, en cubes ou en bandes, c’est l’un des articles qui se vend le mieux. Par rapport aux autres marchés européens, la Finlande se distingue par ses filets marinés. Environ 75 % des produits sont marinés ou salés en saumure avant d’être mis en plateaux. Nous appliquons toutes ces différentes marinades dans notre propre usine de transformation. »

D’autre part, les ventes de filets de cuisses sont également devenues assez importantes en Finlande. Le Système de Filets de Cuisses de Marel va certainement bien fonctionner dans la nouvelle usine de Nurmo. « Dans notre nouvelle usine, nous aurons également un système de transformation des pattes Marel, mais les pattes sont destinées à l’exportation uniquement, elles ne sont pas vendues sur le marché intérieur. Quant aux abats, ils ne sont pas consommés en gros volumes en Finlande, ils sont destinés aux aliments pour animaux domestiques. »

Pourquoi avez-vous choisi le système de manipulation de volailles vivantes ATLAS ?

« Le bien-être des animaux est un sujet brûlant en Finlande et c’était l’une des principales raisons pour lesquelles nous avons choisi ATLAS. Lors du chargement automatique des volailles à la ferme avec une machine de capture, ATLAS est très efficace et humain. Il est plus délicat car une SmartStack ne comporte qu’un seul compartiment par couche. Il n’est pas nécessaire de repositionner constamment le tapis d’alimentation comme avec d’autres systèmes. ATLAS réduit également le coût de notre logistique. Nous pouvons charger plus de volailles sur les camions qu’avec les autres systèmes, ce qui leur donne encore plus d’espace qu’auparavant. Nous espérons également disposer d’un système beaucoup plus hygiénique, car chaque couche de SmartStack est lavée séparément, ce qui permet de nettoyer en profondeur toutes les surfaces. Nous avons des règles très strictes en matière de bien-être animal et nos vétérinaires les suivent scrupuleusement. Ils se rendront compte que le système CAS SmoothFlow, lorsqu’il est associé à ATLAS, est probablement le système le plus humain, laissant les poulets de chair dans leurs plateaux et les guidant en douceur dans les chambres. »

Atria Chicken Cuts

Qu’attendez-vous du progiciel IMPAQT ?

 « Nous voulons que nos process soient plus axés sur les données qu’auparavant. Nous pensons qu’IMPAQT sera d’une grande aide pour la maintenance, tout en contribuant à améliorer l’éviscération et la qualité des volailles. Nous avons des attentes élevées, par exemple, quant à l’hygiène du process. Nous tenons également à disposer des informations en temps réel, afin de pouvoir réagir immédiatement si quelque chose ne tourne pas rond. Jusqu’à présent, nous pouvons constater que quelque chose ne tournait pas rond hier ou au cours des deux dernières semaines. Nous pourrions être contraints de procéder à une révision complète sans connaître la raison exacte du problème. Ce sera un grand pas en avant si nous pouvons identifier immédiatement la raison avec IMPAQT. Nous sommes vraiment impatients de voir ce que nous pouvons en tirer. »

Pourquoi avez-vous plusieurs systèmes de pesage et d’évaluation comme IRIS et SmartWeigher ?

L’objectif est d’avoir un bon contrôle du process à tout moment. En pesant et en évaluant les produits à différents points de la chaîne, nous pouvons voir si notre process est performant du point de vue de la qualité du début à la fin. En utilisant les données d’IRIS et de SmartWeigher, nous pouvons également anticiper les commandes des clients à un stade précoce et distribuer les produits en conséquence. Nous voulons être en mesure de réagir de manière appropriée si les résultats s’écartent de nos prévisions. Nous voulons prendre des mesures axées sur des données et contrôler l’ensemble du process. Par exemple, les chiffres de rendement des filets sont très importants pour nous. Nous devons vraiment savoir ce qui se passe dans les différentes étapes du process et ce qui affecte le rendement.

La durabilité est-elle un thème fort en Finlande et pour Atria ?

« Oui, nous avons notre propre politique de durabilité et cela affecte tout dans le projet. Nous demandons à nos fournisseurs de construction d’agir de manière durable. Nous essayons de trouver les moyens de production les plus respectueux de l’environnement. L’utilisation de l’énergie, la ventilation et, surtout, la récupération de la chaleur sont des thèmes majeurs. Dans une usine de transformation, de nombreuses machines, compresseurs et autres équipements produisent de la chaleur. Nous devons également éliminer la chaleur de nos chambres froides. Toute cette chaleur est réutilisée, par exemple en réchauffant l’eau pour le lavage. »

L’utilisation de l’eau fait également partie de notre politique durable. Bien que nous disposions de beaucoup d’eau, nous voulons en réduire la quantité. Nous disposons de notre propre station d’épuration, où nous utilisons une combinaison de technologies pour nettoyer les eaux usées. Ensuite, elle est acheminée vers l’approvisionnement en eau de la communauté où le traitement final est effectué. »

Ce sera un grand pas en avant si nous pouvons identifier immédiatement la raison avec IMPAQT.

Reijo Aijo

Reijo Áijó
vice-président d'Atria

À propos d’Atria

Atria est une entreprise alimentaire de premier plan en Europe du Nord. Les ventes nettes du groupe dépassent 1,5 milliard d’euros, et elle emploie environ 4440 personnes. Les opérations sont divisées en trois secteurs d’activité : Atria Finlande, Atria Suède et Atria Estonie et Danemark. L’objectif stratégique d’Atria est de devenir la principale entreprise alimentaire d’Europe du Nord. Le renouvellement des opérations et des offres de la société, la croissance rentable et l’augmentation de la valeur de la propriété soutiennent les trois piliers des opérations et de la culture d’Atria : expertise commerciale, fonctionnement efficace et valeurs responsables et durables.

Company website: atria.com



Contactez-nous

Notre équipe de spécialistes est là pour vous aider et répondre à toutes vos questions. Veuillez remplir le formulaire, et nous vous répondrons dès que possible. N’hésitez pas à nous joindre. Nous serons ravis de vous répondre.